La structure harmonique



Cet ensemble contient les cordes et chevilles, la table d'harmonie, le sommier de cheville ainsi que les chevalets.

Le changement de cordes peut être assez fréquent pendant la vie d'un piano. A contrario, les réparations des autres parties de la structure interviennent souvent quand l'instrument ne peut plus du tout assurer au pianiste un résultat sonore correct.

Le bloc mécanique/clavier​



C'est l'ensemble qui demande le plus de réparations, et ce très régulièrement. En effet, les quelques 6000 pièces qui composent la mécanique sont soumises à une très forte usure, ce qui rend le changement de pièce fréquent. Ces réparations permettent toujours de retrouver les qualités techniques et sonores de l'instrument quand celles-ci ont disparu.

Le meuble​



Parce que le plaisir des yeux n'est pas à négliger, nos compétences en ébenisterie peuvent permettre de faire disparaître les marques que laissent les "accidents" de la vie d'un piano, et de se rapprocher de son aspect initial.

Nous intervenons sur tout type de finition, cependant, n'étant pas ébéniste de formation, nous nous réservons l'acceptation ou non des travaux demandés.

Réparations

 

Lorque l'entretien ne suffit plus pour retrouver les possibilités de jeu de l'instrument, des réparations en atelier peuvent s'envisager pour lui donner un second souffle.

Toutes nos réparations sont faites dans nos ateliers, avec les meilleurs matériaux disponibles, et ce dans le respect des instruments et des instrumentistes.

Ces réparations peuvent appartenir à trois grandes catégories:

 

Restauration

 

 

Travailler dans les règles de l'art en respectant l'âge de l'instrument et les matériaux qui le composent, mais toujours avec comme finalité d'avoir le meilleur instrument de musique possible:

Pour cela, nous proposons des restaurations intégrales en utilisant les procédés de fabrication se rapprochant le plus de l'époque de l'instrument: utilisation de colles chaudes et animales, respect de la qualité d'acier de l'époque (cordes Paulello), conservation des matériaux (qui préfère le plastique à l'ivoire?), feutres de qualité..., sans pour autant s'interdire d'améliorer les qualités de l'instrument si cela est possible: recalcul du plan de corde pour moins d'inharmonicité et un meilleur timbre, choix de matériaux plus résistants pour les parties soumises à de fortes contraintes, développement des performances mécaniques...

 

Une restauration complète nécessite énormément de temps (plusieurs mois de travail) et de patience! C'est un travail fastidieux et complexe où les heures de travail sont difficilement quantifiables.

Méfiez-vous alors des devis de restauration très peu onéreux: de très nombreux ateliers/magasins ont cessé de travailler eux-mêmes sur les pianos, pour ce qui est des restaurations, préférant les envoyer dans des ateliers de sous-traitance en Pologne , et cela n'est pas toujours dit. Là-bas, le prix d'une restauration complète devient deux/trois fois moins cher qu'en France. Malheureusement, selon nous, le résultat n'est pas très brillant voire même alarmant.

 

Un autre point important est que tous les pianos ne sont pas forcément bons à restaurer. Quand on voit le coût d'une restauration complète, il faut qu'en contrepartie, le résultat technique et musical soit au rendez-vous. De plus, certains instruments peuvent être dans un état qui n'assure pas la pérennité de la restauration, or celle-ci doit s'inscrire dans un long terme au vu des frais engagés.

le choix d'une restauration est donc souvent une affaire d'équilibre entre le coût, l'état de l'instrument et sa qualité intrinsèque.

 

 

Vous pourrez voir ci-dessous un exemple de nos restauration avec des photos et un compte rendu du travail effectué.

Gaveau demi-queue

Restauration intégrale: structure, mécanique, clavier, meuble.

Compte rendu de la restauration:

 

 

Etat des lieux au démontage:

 

-Sommier :

Placage de sommier fendu et décollé en de multiples endroits. Bonne nouvelle, après décollage du placage, la partie multicouche qui tient les chevilles est dans un très bon état, donc pas besoin d’une restauration complète du sommier.

 

-Chevalet Médiums/aigus :

Fentes de chevalet importantes au niveau des pointes sur l’ensemble de la pièce, aucune autre solution que de restaurer intégralement le chevalet. On peut voir que la précision de facture du chevalet à l’origine est médiocre, autant sur la régularité de la hauteur des pointes que sur la régularité d’espacement entre celles-ci. C’est bien, nous allons améliorer la qualité du piano sur ce point.

Charge :

Manque de charge important sur deux zones très ciblées : Premiers médiums (deux notes) et premiers médiums/aigus après le passage de cadre (six notes). Là encore, la restauration du chevalet va nous permettre de retrouver une charge satisfaisante à ces deux endroits. Hormis ces deux zones, la charge est très bonne, ce qui signifie que le bombé de table d’harmonie est encore très présent, et que la table est en très bon état (non fendue).

-Cadre :

Vernis et dorure en très mauvais état. Agrafes à nettoyer.

-Chevillage et cordes :

Tenue d’accord un peu légère. Cordes oxydées, certaines cordes basses ont déjà été changées, signe d’une fragilité à ce niveau.

-Mécanique :

Saine, mais usée. Le son est trop court, trop sec. La précision mécanique n’est évidemment pas au rendez-vous.

 

 

Restauration de la structure :
 
Sommier :

-Ponçage du placage de sommier d’origine.

-Collage d’un nouveau placage de sommier en acajou Sapelli.

-Perçage du nouveau placage de sommier.

-vernissage du nouveau placage de sommier au vernis tampon anglais.

-2017: changement du sommier après problème de tenue d'accord sur 6 notes dans les médiums (on voit que le diagnostic est donc toujours une étape délicate). Nouveau sommier en multipli de hêtre.

Chevalet médiums/aigus :

-Prise de côtes, notamment des hauteurs pour les rajouts de charges futurs.

-Défonce de l’ancien chevalet.

-Découpe du nouveau chevalet dans du multiplis de hêtre.

-Collage du nouveau chevalet.

-Mise aux côtes du chevalet. Ajouts d’épaisseur sur les zones en manque de charge.

-Taille des crémaillères.

-Perçage du chevalet.

-Enfoncement des pointes de chevalet.

-Vernissage du chevalet.

Cadre :

-Ponçage de l’ancien vernis.

-Dorure du cadre.

-Revernissage du cadre.

-Nettoyage des agrafes.

-Refeutrage du cadre.

Table d’harmonie :

-Nettoyage complet.

-Reprise esthétique des parties effacées de la marque.

-Polissage de la table.

Cordes :

-Rechevillage.

-Réencordage : Basses neuves Heller (Allemagne), aciers Röslau (Allemagne)

-Mises en tension.

-Planéité de la hauteur des cordes.

 

 

Restauration de la mécanique :

 

Très peu de photos…

A l’origine, mécanique assez saine, même si ancienne et usée.

Clavier :

-Changement des ivoires cassés.

-Ponçage, blanchissage, polissage des ivoires.

-Refeutrage des mortaises de balancier et d’enfoncement.

-Degauchissage des touches.

-Replombage après changement des têtes de marteau.

-Nettoyage complet.

-Changement des mouches de balancier et d’enfoncement.

Etouffoirs :

-Refeutrage des étouffoirs.

-Reprise de tout le coudage des tiges d’étouffoir.

-Refeutrage des guides d’étouffoir.

Mécanique :

-Changement des olives, des manches, des rouleaux  et des têtes de marteau. Amélioration de la précision du collage de têtes par rapport à l’origine. Tout est neuf, et de marque Renner (Allemagne).

-Refeutrage des chevalets.

-Regraphitage des chevalets.

-Vérification de l’ensemble du pivotage.

-Refeutrage des boutons d’échappement.

 

 

Restauration du meuble :

 

Très peu de photos…pour un travail considérable.

A l’origine : meuble en très mauvais état. En effet, il a été reverni, mais au pinceau, et avec un vernis qui se décolle par plaque, je pense que c’était une huile dure. A mon avis, c’est un de ses anciens propriétaires qui a fait le coup, je ne vois pas quel professionnel aurait pu en arriver là. De plus, beaucoup de rayures profondes et d’impacts en tout genre. Pour nous, c’est la cata. Une seule solution, tout refaire :

Ponçage complet en grains dégressifs de l’ensemble du meuble.

Nouvelle teinte pour retrouver la couleur et le veinage du palissandre.

Ciré intégral.

Réparations de placage.

Refeutrage de la barre de dièse.

Refeutrage du pupître.

Refeutrage de la lyre.

Désoxydation des cuivres et laitons.

Lustrage des cuivres et laitons.

 

 

Finition :

 

-Pose et réglage des étouffoirs.

-Préréglage complet de la mécanique.

-Préréglage complet du clavier.

-Réglage complet de la mécanique.

-Réglage complet du clavier.

-Harmonisation de fond des marteaux.

-Portée des marteaux.

-Deuxième harmonisation et égalisation.

-Accords la 440 Hz.

-Reprise de l'ensemble des réglages après période de rodage.

-Reprise de l'harmonisation après période de rodage.

 

 

Chemin du vieux mûrier

05000 La Freissinouse

06 07 75 66 01 / 06 28 04 66 46

pianos.rivoal@gmail.com

© 2014 par Pianos Rivoal. created with Wix.com

 

http://www.referencementgratuit.com/