Quel environnement pour son piano?

Quelques règles de base:

Un piano est composé de nombreux matériaux qui sont sensibles aux variations thermiques et hygrométriques (bois, acier, feutre...).

 

C'est pourquoi l'idéal pour un piano est d'avoir un environnement le plus stable possible avec:

  •  une température entre 16°C et 22°C

  •  une hygrométrie entre 45% et 65%

Ces deux paramètres qui s'influencent l'un et l'autre ne sont pas toujours évidents à gérer, surtout dans une région sèche comme la notre.

Toutefois il y a quelques règles de base à respecter pour éviter les grosses variations et donc éviter que le piano se dérègle et se désaccorde rapidement:

  • évitez le soleil direct:attention aux baies vitrées et vérandas!

  • évitez les courants d'air: ils assèchent l'air très vite

  • éloignez le plus possible l'instrument des sources de chaleur (en cas de chauffage par le sol: si possible désactivez la zone qui se trouve sous le piano)

Sachez que c'est en hiver que l'hygrométrie est la plus basse

(la plupart des chauffages assèchent l'air qui n'est déjà pas très humide!).

Comment mesurer l'hygrométrie

La première chose à faire si vous venez d'acquérir un piano est de vous munir d'un hygromètre qui vous

donnera le taux d'humidité dans l'air.

                                                              ATTENTION:  

 

  • ne prenez pas n'importe quel hygromètre qui vous donnera n'importe quelle mesure, il est important d'avoir un appareil qui soit fiable ou correctement calibré.

  • ne placez pas l'hygromètre au soleil sinon la valeur qu'il donnera sera faussée.

Nous vous conseillons d'acheter un hygromètre analogue (à aiguille) plutôt que digital car nombre d'entre eux ne sont pas du tout fiables. Il vous faudra cependant penser à calibrer votre appareil une fois par an.

La marque allemande TFA propose des hygromètres fiables à partir de 15/20€ , vous les trouverez sur internet ou bien directement chez nous.

Comment calibrer son hygromètre

Mettez votre hygromètre dans un récipient qui se ferme hermétiquement (type tupperware, sac zip...)

avec une coupelle contenant du gros sel mélangé à de l'eau

Fermez votre récipient pendant 9h au minimum.

Après ce temps là, l'hygromètre devrait indiquer 75%.

Si ce n'est pas le cas, il y a une vis à l'arrière de l'hygromètre: prenez un tournevis plat et placez l'aiguille sur 75%.

Trop sec ou trop humide: quelles solutions?
Trop sec ou trop humide: quelles solutions?

  • S'il fait trop sec vous avez le choix entre placer un humidificateur dans votre pièce ou installer un système "dampchaser" life saver directement dans le piano.

Les bacs d'eau dans le fond du piano, les plantes vertes, la casserole d'eau sur le poêle ou le linge à sécher dans la pièce sont des solutions "dépannage" mais ne sont vraiment pas suffisantes s'il fait trop sec. De plus cela peut engendrer de belles variations d'hygrométrie.

  • S'il fait trop humide, vous avez le choix entre placer un déshumidificateur dans votre pièce ou installer un système "dampchaser" life saver.  Dans un premier temps, placez le piano contre un mur intérieur et non extérieur.

 

Voici quelques informations sur les différents appareils possibles

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Les conséquences d'un excès d'humidité

L'humidité fait gonfler le bois, gonfler les feutres, oxyde le métal.

Cela a pour conséquence:

  • de dérégler la mécanique et le clavier donc la précision du toucher est à revoir...

  • de désaccorder le piano lorsque le bois de la partie structurelle se met à travailler.

Rien de trop grave jusque là puisque l'accord et les réglages font partie de l'entretien "courant".

Cela devient plus problématique lorsque l'humidité vient se "coincer" dans les feutres, dans les marteaux,  autour des axes, dans les feutres de clavier, etc...

Le piano devient alors plus difficile à jouer, le toucher de plus en plus lourd, moins réactif, le timbre change et certaines notes peuvent même rester bloquées.

Il est alors souvent nécessaire de faire une révision en atelier, plus ou moins onéreuse selon les dégâts pour redonner tout son potentiel à l'instrument.

Au bout d'un certain temps, l'humidité vient aussi oxyder les cordes: elles coulissent mal et la tenue d'accord devient plus difficile. Mieux vaut réagir avant d'en arriver là!

Les conséquences d'un excès de sécheresse

De même que lorsqu'il y a trop d'humidité, les feutres et le bois travaillent: le piano se dérègle, se désaccorde.

S'il fait vraiment très sec, les vis du meuble et de la mécanique se desserrent et peuvent provoquer de nombreux bruits parasites, claquements, vibrations.

Les pièces de la mécanique se déplacent petit à petit et le piano s'use de manière anormale.

Tout cela reste réparable de manière raisonnable.

Là où tout se complique, c'est lorsque la partie structurelle périclite:

la table d'harmonie qui se fend, les barres de tables qui se décollent, les chevalets de table qui se fendent, le sommier qui fend, etc... S'il fait vraiment très sec (en dessous de 30%) quelques semaines peuvent suffire pour que cela apparaisse!

​​​​​​​​​​​

 

Les dégâts vont alors d'une simple perte de son ou des vibrations parasites (le moins grave s'il n'y a qu'une table d'harmonie fendue) au piano inaccordable

Le coût de réparation dépasse très souvent la valeur intrinsèque de l'instrument lorsqu'il s'agit de problème structurel de ce genre...

 

Malheureusement, nous diagnostiquons beaucoup d'instruments qui ont souffert de la sécheresse au point de ne plus pouvoir être accordés, surtout dans une région comme les Alpes où en hiver il fait très sec (au risque de nous répéter!).

Pensez bien que le coût d'un humidificateur peut paraître dérisoire en comparaison à l'achat d'un nouveau piano...

 

 

Chemin du vieux mûrier

05000 La Freissinouse

06 07 75 66 01 / 06 28 04 66 46

pianos.rivoal@gmail.com

© 2014 par Pianos Rivoal. created with Wix.com

 

http://www.referencementgratuit.com/